Je suis venue au Tai Chi attirée par cette forme lente que déroulent les chinois dans les parcs. Un mélange de sérénité et de force. Il y a deux ans, j’ai donc commencé l’étude avec Florence de tous ces gestes complexes, aux noms poétiques, qui ne se comprennent que dans leur application martiale ainsi que le démontre le Professeur Kea Suon. Depuis, je m’entraîne pour apprendre mais aussi pour les rencontres amicales qui se font au Centre Yang Chengfu Lyon.

Antoinette, 2è année

Pin It on Pinterest